Menu principal

Terre de créations

Terre de discussions

Recherche

Sujets récents
13/05/20 - Terre d'Amour - Quand nous nous reverrons - 14/04/20 - La place publique - Anecdotes sur la langue française - 31/03/20 - Terre d'Histoires - Fabliau - 26/03/20 - Terre d'Univers - Astre éclipsé - 19/03/20 - Terre d'Amour - Vivre avec vous - 19/03/20 - Terre d'Histoires - Ne Jamais Oublier - 15/03/20 - Terre d'Univers - Un jour comme un autre - 12/02/20 - Terre d'Univers - Marche - 30/12/19 - Terre des Arts - Histoires derrière les pochettes d'album - 21/11/19 - Terre d'Histoires - La nuit est venue, un autre monde se lève ... - 16/11/19 - Terre d'Univers - Le départ - 5/11/19 - Terre d'Univers - Domino - 1/11/19 - La place publique - Mea culpa Miss Greta ! - 14/09/19 - Terre de Jeux - Mots Valise - 14/08/19 - Terre d'Univers - Souci -

Parcourir ce sujet:   1 Utilisateur(s) anonymes





Confusion
Aspirant des Alizées d'Azur
Inscrit:
22/07/2007 18:33
Post(s): 90
Hors Ligne
Le combat

A bas le patronnât, à bas tel candidat !
J’ai peur que l’on nous trompe sur le sens du combat.
Nous luttons pour sauver un monde déjà mort,
et des leurres subtils absorbent nos efforts.
Quelques individus sont assis aux commandes,
nous montrent des pantins, et on en redemande.
La scène politique, peuplée de pâles hommes,
tolère les extrêmes. Ça effraie l’hexagone.
Faire trembler les foules, leur inspirer la peur,
pour que sauver leur peau devienne seul bonheur.
Notre monde ainsi va vers un gouffre noir.
Dans votre dos, amis, qui parliez de grand soir,
se tisse une toile sournoise issue de Bilderberg.
Son but ? Changer le monde et nos espoirs en erg.
Que soumis à leurs lois, leurs armes silencieuses,
nous restions sans émoi devant mesures odieuses.
Toujours travailler plus pour un gain de misère,
avec l’espoir déçu de sortir des galères.
Tout, écrit, planifié depuis cinquante trois ans,
concourt à valider, faire aboutir leurs plans.
Et tous, consensus mou, sont pressés d’adhérer
à un monde inhumain par l’argent dominé.
Ainsi, nous enfermant dans un grand égoïsme,
nous aidons, fous, l’essor de leur vil despotisme.
Evitons donc, mes frères, de mener un combat
qui serait celui seul que leur doigt désigna.
Aujourd’hui, les états se trouvent sans pouvoir.
Les multinationales dictent leur bon vouloir,
dirigent tout du monde et de ses habitants :
Epidémies, chômage et vie de tous les gens.
Depuis cinquante quatre, neuf ans après la guerre,
les grands ont décidé de nous jeter à terre.
Inventant le principe d’un nouvel esclavage.
Comme un ordre nouveau qui nous rendrait plus « sages ».
Une forme de vol de notre libre arbitre,
transformant tout rebelle en ridicule pitre.
Mais si demain, vous tous usez votre cerveau
à inventer un monde aux repères nouveaux ?
Un monde tout tourné vers un principe unique,
et pourtant éloigné des vues machiavéliques.
Un monde neuf guidé par une seule loi :
Ne fait pas à ton frère ce que tu crains pour toi.






Michel








Open in new window

Contribution le : 08/12/2007 09:46

Edité par ¤Jomico¤ sur 28/03/2020 09:59:49
Edité par ¤Jomico¤ sur 28/03/2020 10:00:32
_________________
Le pamphlet est l'arme de ceux qui ont découvert l'erreur, pas encore la vérité
Créer un fichier PDF de la contribution Imprimer


Re: Confusion
Modo Honoris
Inscrit:
21/06/2007 03:48
De dans une autre dimension
Post(s): 3154
Hors Ligne
çaz c'est envoyé ! J'adhère, j'adore...

Contribution le : 08/12/2007 17:25
_________________
"A l'avenir
Laisse venir
Laisse venir...
L'imprudence" A. Bashung
Créer un fichier PDF de la contribution Imprimer


Re: Confusion
Modérateur
Inscrit:
30/05/2007 12:25
De La poussière d'étoiles ...
Post(s): 2343
Hors Ligne
Plus de dix ans ... Et toujours d'actualité ...
Ainsi va notre monde, ceux qui se rendent irremplaçables gagnent une place près du soleil, les autres restent des ombres et le sort des ombres est de se fondre dans la nuit.
Nous sommes dans une longue et difficile période de transition, instable et déséquilibrée, marquée par la mise en cause de l'ordre géo économique mondial antérieur « prévalent » et ses régulations ...
" Tout, écrit, planifié depuis cinquante trois ans "...

Toute action humaine est jugée selon une seule grille d'identification monolithique, l'argent.
Et l'individualisme a formidablement progressé.
L'idée que l'autre n'est pas un ami potentiel, mais un danger potentiel est de plus en plus marqué.
Cet individualisme s'explique par cette société de compétition.
Malheur aux vaincus, je tuerai pour garder mon emploi, mon salaire, mon argent, ma consommation ...

Pour finir, un poème de Charles Baudelaire " Au Lecteur ".
Il présente et ouvre le recueil, il montre l’esthétique moderne de Baudelaire qui associe le Beau et le Mal.
" Au Lecteur " est un portrait de la condition humaine.










" La sottise, l’erreur, le péché, la lésine,
Occupent nos esprits et travaillent nos corps,
Et nous alimentons nos aimables remords,
Comme les mendiants nourrissent leur vermine.

Nos péchés sont têtus, nos repentirs sont lâches ;
Nous nous faisons payer grassement nos aveux,
Et nous rentrons gaiement dans le chemin bourbeux,
Croyant par de vils pleurs laver toutes nos taches.

C’est le Diable qui tient les fils qui nous remuent !
Aux objets répugnants nous trouvons des appas ;
Chaque jour vers l’Enfer nous descendons d’un pas,
Sans horreur, à travers des ténèbres qui puent.

Serré, fourmillant, comme un million d’helminthes,
Dans nos cerveaux ribote un peuple de Démons,
Et, quand nous respirons, la Mort dans nos poumons
Descend, fleuve invisible, avec de sourdes plaintes.

Si le viol, le poison, le poignard, l’incendie,
N’ont pas encor brodé de leurs plaisants dessins
Le canevas banal de nos piteux destins,
C’est que notre âme, hélas ! n’est pas assez hardie.

Mais parmi les chacals, les panthères, les lices,
Les singes, les scorpions, les vautours, les serpents,
Les monstres glapissants, hurlants, grognants, rampants,
Dans la ménagerie infâme de nos vices,

Il en est un plus laid, plus méchant, plus immonde !
Quoiqu’il ne pousse ni grands gestes ni grands cris,
Il ferait volontiers de la terre un débris
Et dans un bâillement avalerait le monde ;

C’est l’Ennui ! — l’œil chargé d’un pleur involontaire,
Il rêve d’échafauds en fumant son houka.
Tu le connais, lecteur, ce monstre délicat,
— Hypocrite lecteur, — mon semblable, — mon frère ! "

" Les Fleurs du Mal "


Charles Baudelaire

Contribution le : 28/03 10:27:33
_________________
" Mon corps est la harpe de mon âme
Et il vous appartient d'en tirer une douce mélodie
Ou des sons confus "

http://artemidore.madeinbuzz.com
Créer un fichier PDF de la contribution Imprimer


Re: Confusion
Animatrice
Inscrit:
29/01/2010 10:57
Post(s): 888
Hors Ligne
"Mais si demain, vous tous usez votre cerveau
à inventer un monde aux repères nouveaux ?
"

Bien envoyé j-pilton ! C'est le moment!

Contribution le : 31/03 09:33:20
Créer un fichier PDF de la contribution Imprimer



 Haut   Précédent   Suivant



Vous ne pouvez pas débuter de nouveaux sujets.
Vous pouvez voir les sujets.
Vous ne pouvez pas répondre aux contributions.
Vous ne pouvez pas éditer vos contributions.
Vous ne pouvez pas effacez vos contributions.
Vous ne pouvez pas ajouter de nouveaux sondages.
Vous ne pouvez pas voter en sondage.
Vous ne pouvez pas attacher des fichiers à vos contributions.
Vous ne pouvez pas poster sans approbation.

[Recherche avancée]


Nouveaux posts
Connexion
Identifiant :

Mot de passe :


Mot de passe perdu ?

Inscrivez-vous !

Qui est en ligne
6 utilisateur(s) en ligne (6 membre(s) connecté(s) sur Forum)

Membre(s): 0
Invité(s): 6

Plus ...

Les membres de l'équipe
Webmestres

Lekatanarouge
 

Racbogoss
 
Moderateurs

¤Jomico¤
Administrateurs

¤HanXin¤
 
Z'animateurs !

bamcar

altair

walco
 


AVERTISSEMENT : Tout texte publié sur ce site est la propriété de son auteur