Menu principal

Terre de créations

Terre de discussions

Recherche

Sujets récents
13/12/18 - Terre des Arts - Jimi Hendrix, une expérience sous influences ... - 2/12/18 - Terre d'Univers - Octobre Rose - 20/10/18 - Terre d'Amour - Ritournelle - 6/06/18 - Terre d'Amour - Les amants silencieux - 22/05/18 - Terre d'Univers - Requiem - 2/05/18 - Terre des Arts - Petit cheminot " La Chanson du Dimanche " - 10/04/18 - Terre d'Univers - Interrogations - 2/01/18 - Terre d'Univers - Non sens - 7/12/17 - Terre d'Univers - A Johnny ... - 5/12/17 - Terre des Arts - Je dirai malgré tout que cette vie fut belle - 26/11/17 - Terre d'Univers - J'écris - 8/11/17 - Terre d'Histoires - A Alexia - 4/11/17 - Terre des Arts - Fragments de style quelconque - 3/11/17 - Terre d'Univers - De l'autre côté - 22/10/17 - Terre d'Univers - Prose d'automne -

Parcourir ce sujet:   1 Utilisateur(s) anonymes



« 1 (2)


Re: Mais est-ce le vide ?
Marin-pêcheur de perles rares
Inscrit:
22/06/2008 18:17
De Paris
Post(s): 410
Hors Ligne
Ton poème me touche, me trouble terriblement....
Quelques semaines avant la mort de mon père, nous étions sur la terrasse main dans la main.

Nous écoutions Mozart.

Contemplatifs, béats de plaisir, nous avons alors touché la valeur de la vie, la douceur de l'amour, l'essentiel de la musique de Mozart: Un souffle de vie!

Bien à toi

Kty

Contribution le : 30/01/2011 06:37
_________________
"Ceux qui prétendent détenir la vérité sont ceux qui ont abandonné la poursuite du chemin vers elle.
La vérité ne se possède pas, elle se cherche."
A . Jacquard
Créer un fichier PDF de la contribution Imprimer


Re: Mais est-ce le vide ?
Marin-pêcheur de perles rares
Inscrit:
25/06/2007 09:16
De Téteghem - Dunkerque
Post(s): 581
Hors Ligne
Merci pour le compliment sur le premier vers, Noirciel !

Tu as raison, Kty. Il y a quelque chose de particulier dans la musique de Mozart. La dernière fois que je suis allée à un concert, nous avons entendu une marche funèbre d'un compositeur polonais, la neuvième symphonie de Berlioz et... le concerto n°23 pour piano de Mozart. J'ai aimé la marche funèbre et j'ai aimé Berlioz. Mais quand ça a été le tour de Mozart, je n'ai pas pu m'empêcher de serrer l'épaule de l'amie qui était à côté de moi parce que j'avais l'impression de ne pas pouvoir contenir tout cela en moi seule...

Bises,

Agnès

Contribution le : 03/02/2011 09:11
_________________
"...En haut de la route, près du bois de laurier, je l'ai entourée avec ses voiles amassés et j'ai senti un peu son immense corps..."

Arthur Rimbaud
Créer un fichier PDF de la contribution Imprimer


Re: Mais est-ce le vide ?
Marin-pêcheur de perles rares
Inscrit:
07/01/2010 20:35
De Saintonge romane
Post(s): 577
Hors Ligne
bonsoir Agnès,
J'aime beaucoup ce côté aérien de ton texte, son aspect quelque peu surréaliste aussi parce qu'il en émane un vertige maitrisé par tes mots.

Sinon, pourquoi employer "Encor" dans un vers non sujet au respect d'une quelconque règle de prosodie ?



Contribution le : 13/02/2011 21:18
Créer un fichier PDF de la contribution Imprimer


Re: Mais est-ce le vide ?
Marin-pêcheur de perles rares
Inscrit:
25/06/2007 09:16
De Téteghem - Dunkerque
Post(s): 581
Hors Ligne
Bonsoir Pascal !

Je suis contente que tu sois venu me lire ! ^^

Pour répondre à ta question, j'ai employé "encor" orthographié de cette manière parce que, quand j'écris un texte, j'estime que toutes les syllabes sont nécessaires et même quand je suis en vers libre, si un mot se termine par une syllabe en -e- et qu'il est suivi d'une consonne, je le prononce. Aussi ne voulais-je pas qu'il soit prononcé dans ce vers et ai-je opté pour l'orthographe un peu en désuétude qu'est "encor".

Voilà, j'espère que mon explication était claire ?

Bises,

Agnès

Contribution le : 13/02/2011 21:53
_________________
"...En haut de la route, près du bois de laurier, je l'ai entourée avec ses voiles amassés et j'ai senti un peu son immense corps..."

Arthur Rimbaud
Créer un fichier PDF de la contribution Imprimer


Re: Mais est-ce le vide ?
Marin-pêcheur de perles rares
Inscrit:
07/01/2010 20:35
De Saintonge romane
Post(s): 577
Hors Ligne
Bonjour Agnès,
Pour moi, tout ce qu'un auteur peut justifier est valable.
Je m'étais simplement arrêté à cet "encor", que j'ai parfois aussi utilisé, parce que son emploi tenait plutôt, en poésie classique, d'une raison liée à la nécessité "prosodique" d'élider ce mot.
Mais tout est bien ainsi !

Contribution le : 14/02/2011 12:00
Créer un fichier PDF de la contribution Imprimer



 Haut   Précédent   Suivant
« 1 (2)



Vous ne pouvez pas débuter de nouveaux sujets.
Vous pouvez voir les sujets.
Vous ne pouvez pas répondre aux contributions.
Vous ne pouvez pas éditer vos contributions.
Vous ne pouvez pas effacez vos contributions.
Vous ne pouvez pas ajouter de nouveaux sondages.
Vous ne pouvez pas voter en sondage.
Vous ne pouvez pas attacher des fichiers à vos contributions.
Vous ne pouvez pas poster sans approbation.

[Recherche avancée]


Sujets récents
Nouveaux posts
Connexion
Identifiant :

Mot de passe :


Mot de passe perdu ?

Inscrivez-vous !

Qui est en ligne
2 utilisateur(s) en ligne (1 membre(s) connecté(s) sur Forum)

Membre(s): 0
Invité(s): 2

Plus ...

Les membres de l'équipe
Webmestres

Lekatanarouge
 

Racbogoss
 
Moderateurs

¤Jomico¤
Administrateurs

¤HanXin¤
 
Z'animateurs !

bamcar

altair

walco
 


AVERTISSEMENT : Tout texte publié sur ce site est la propriété de son auteur