Menu principal

Terre de créations

Terre de discussions

Recherche

Sujets récents
6/06/18 - Terre d'Amour - Les amants silencieux - 22/05/18 - Terre d'Univers - Requiem - 2/05/18 - Terre des Arts - Petit cheminot " La Chanson du Dimanche " - 10/04/18 - Terre d'Univers - Interrogations - 2/01/18 - Terre d'Univers - Non sens - 7/12/17 - Terre d'Univers - A Johnny ... - 5/12/17 - Terre des Arts - Je dirai malgré tout que cette vie fut belle - 26/11/17 - Terre d'Univers - J'écris - 8/11/17 - Terre d'Histoires - A Alexia - 4/11/17 - Terre des Arts - Fragments de style quelconque - 3/11/17 - Terre d'Univers - De l'autre côté - 22/10/17 - Terre d'Univers - Prose d'automne - 28/09/17 - Terre d'Univers - La vie en quatre saisons - 28/09/17 - Terre d'Univers - Une fleur brisée - 20/07/17 - Terre d'Amour - Et si la lumiére -

Parcourir ce sujet:   1 Utilisateur(s) anonymes



(1) 2 »


Nouveau Jeu : Le cercle des mots disparus
Animatrice
Inscrit:
29/01/2010 10:57
Post(s): 835
Hors Ligne
Oyez, oyez braves gens !

Qui d’entre vous se souvient du nom commun « ripopée », de l’expression « à tire-larigot », ou encore des adjectifs « vitulin » et « caligineux », de l’adverbe « derechef » ?
Disparus comme tant d’autres, ces mots et expressions ne demandent qu’à être réhabilités !

Voulez-vous en poster quelques uns dans cette rubrique ?
Vous en connaissez sans doute et je me ferais un plaisir de les recevoir.

Lorsque nous en aurons assez, nous essaierons de créer un texte original en puisant dans notre
« cercle des mots disparus ».
Faites appel à votre mémoire, à vos dictionnaires, à vos vieilles récitations, aux livres, aux films…Et j’espère qu’ensemble nous ferons renaître un peu les mots du temps jadis !

Je vous salue bien bas gentes dames, douces donzelles et preux damoiseaux !
Votre serviteur vous dit





Open in new window



Contribution le : 12/04/2011 17:09
Créer un fichier PDF de la contribution Imprimer


Re: Le cercle des mots disparus
Modérateur
Inscrit:
30/05/2007 12:25
De La poussière d'étoiles ...
Post(s): 2289
Hors Ligne
Hello Walco !

Voici quelques mots que j'ai retrouvé par-ci, par-là ...

Baille : banquet.

- Boiser : boire.

- Casseron : casserole.

- Chane : broc.

- Cohue : marché.

- Entonner : boire.

- Etape : marché.

- Eventaire : panier d'osier ou l'on présente les marchandises.

- Font : fontaine.

- Francherepue : repas plus qu'abondant.







Contribution le : 12/04/2011 17:25
_________________
" Mon corps est la harpe de mon âme
Et il vous appartient d'en tirer une douce mélodie
Ou des sons confus "

http://artemidore.madeinbuzz.com
Créer un fichier PDF de la contribution Imprimer


Re: Le cercle des mots disparus
Animatrice
Inscrit:
29/01/2010 10:57
Post(s): 835
Hors Ligne
Diantre! Déjà tout çà!

Contribution le : 12/04/2011 17:29
Créer un fichier PDF de la contribution Imprimer


Re: Nouveau Jeu : Le cercle des mots disparus
Marin-pêcheur de perles rares
Inscrit:
07/01/2010 20:35
De Saintonge romane
Post(s): 577
Hors Ligne
Si je comprends bien tu évoques les mots anciens inemployés et non les mots seulement peu usités ... j'me trompe?

Contribution le : 12/04/2011 18:28
Créer un fichier PDF de la contribution Imprimer


Re: Nouveau Jeu : Le cercle des mots disparus
Modo Honoris
Inscrit:
30/05/2007 19:13
De Lyon
Post(s): 1966
Hors Ligne
SAPERLIPOPETTE !

Je ne suis même pas sûre que ça s'écrit comme ça

Contribution le : 12/04/2011 18:34
_________________
D'une extimité à l'autre
Créer un fichier PDF de la contribution Imprimer


Re: Nouveau Jeu : Le cercle des mots disparus
Animatrice
Inscrit:
29/01/2010 10:57
Post(s): 835
Hors Ligne
Oui Pascal, les mots délaissés, maltraités, oubliés, anciens ou plus récents...
Fichtre Han Xin! c'est bon saperlipopette

Contribution le : 12/04/2011 18:56
Créer un fichier PDF de la contribution Imprimer


Re: Nouveau Jeu : Le cercle des mots disparus
Marin-pêcheur de perles rares
Inscrit:
25/06/2007 09:16
De Téteghem - Dunkerque
Post(s): 581
Hors Ligne
Ah ! Ave !

Très beau sujet que voilà !! Qui m'amène à penser à une lettre écrite par un certain Monsieur de France à l'esprit aiguisé et que je ne peux que vous livrer :

"Lettre à Monsieur Deodati de Tovazzi

Au château de Ferney, en Bourgogne, 24 janvier [1762]

Je suis très sensible, monsieur, à l’honneur que vous me faites de m’envoyer votre livre de l’Excellence de la langue italienne; c’est envoyer à un amant l’éloge de sa maîtresse. Permettez-moi cependant quelques réflexions en faveur de la langue française, que vous paraissez dépriser un peu trop. On prend souvent le parti de sa femme, quand la maîtresse ne la ménage pas assez.
Je crois, monsieur, qu’il n’y a aucune langue parfaite. Il en est des langues comme de bien d’autres choses, dans lesquelles les savants ont reçu la loi des ignorants. C’est le peuple ignorant qui a formé les langages; les ouvriers ont nommé tous leurs instruments. Les peuplades, à peine rassemblées, ont donné des noms à tous leurs besoins; et, après un très grand nombre de siècles, les hommes de génie se sont servis, comme ils ont pu, des termes établis au hasard par le peuple. [...]
Vous nous reprochez nos e muets comme un son triste et lourd, qui expire dans notre bouche ; mais c'est précisément dans ces e muets que consiste la grande harmonie de notre prose et de nos vers. Empire, couronne, diadème, flamme, tendresse, victoire, toutes ces désinences heureuses laissent dans l'oreille un son qui subsiste encore après le mot prononcé, comme un clavecin qui résonne quand les doigts ne frappent plus les touches...
Vous vantez, monsieur, et avec raison, l’extrême abondance de votre langue; mais permettez-nous de n’être pas dans la disette. Il n’est, à la vérité, aucun idiome au monde qui peigne toutes les nuances des choses. Toutes les langues sont pauvres à cet égard; aucune ne peut exprimer, par exemple, en un seul mot, l’amour fondé sur l’estime, ou sur la beauté seule, ou sur la convenance des caractères, ou sur le besoin d’aimer. Il en est ainsi de toutes les passions, de toutes les qualités de notre âme. Ce que l’on sent le mieux est souvent ce qui manque de terme.
Mais, monsieur, ne croyez pas que nous soyons réduits à l’extrême indigence que vous nous reprochez en tout. Vous faites un catalogue en deux colonnes de votre superflu et de notre pauvreté; vous mettez d’un côté orgoglio, alterigia, superbia, et de l’autre, orgueil tout seul. Cependant, monsieur, nous avons orgueil, superbe, hauteur, fierté, morgue, élévation, dédain, arrogance, insolence, gloire, gloriole, présomption, outrecuidance. Tous ces mots expriment des nuances différentes, de même que chez vous orgoglio, alterigia, superbia, ne sont pas toujours synonymes.
Vous nous reprochez, dans votre alphabet de nos misères, de n’avoir qu’un mot pour signifier vaillant.
Je sais, monsieur, que votre nation est très vaillante quand elle veut, et quand on le veut; l’Allemagne et la France ont eu le bonheur d’avoir à leur service de très braves et de très grands officiers italiens.
L’italico valor non è ancor morto.
Mais, si vous avez valente, prode, animoso, nous avons vaillant, valeureux, preux, courageux, intrépide, hardi, animé, audacieux, brave, etc. Ce courage, cette bravoure, ont plusieurs caractères différents, qui ont chacun leurs termes propres. [...] Croyez donc, je vous prie, monsieur, que nous avons, dans notre langue, l’esprit de faire sentir ce que les défenseurs de notre patrie ou de notre pays ont le mérite de faire.
Vous nous insultez, monsieur, sur le mot de ragoût; vous vous imaginez que nous n’avons que ce terme pour exprimer nos mets, nos plats, nos entrées de table, et nos menus. Plût à Dieu que vous eussiez raison, je m’en porterais mieux ! mais malheureusement nous avons un dictionnaire entier de cuisine.
Vous vous vantez de deux expressions pour signifier gourmand; mais daignez plaindre, monsieur, nos gourmands, nos goulus, nos friands, nos mangeurs, nos gloutons. [...]
Je finis cette lettre trop longue par une seule réflexion. Si le peuple a formé les langues, les grands hommes les perfectionnent par les bons livres; et la première de toutes les langues est celle qui a le plus d’excellents ouvrages.
J’ai l’honneur d’être, monsieur, avec beaucoup d’estime pour vous et pour la langue italienne, etc."

La lettre est un peu longue, et il y a des passages coupés mais... c'est savoureux ! Je note dans ces lignes :
- dépriser
- outrecuidance

Et je pense à :
- idoine
- vernaculaire
- amphigourique
- nonobstant
- exquisément
- maelström
- cuistre
- ratiociner, ratiocination (se perdre en raisonnements interminables)
- callipyge ("aux belles fesses")
- carlingue
- captieux
euh... c'est tout ! Bon j'avoue, je n'ai pas tout trouvé toute seule et j'ai ressorti pour l'occasion mes cours de module de français !!


Bises !

Agnès

Contribution le : 12/04/2011 21:10
_________________
"...En haut de la route, près du bois de laurier, je l'ai entourée avec ses voiles amassés et j'ai senti un peu son immense corps..."

Arthur Rimbaud
Créer un fichier PDF de la contribution Imprimer


Re: Nouveau Jeu : Le cercle des mots disparus
Modo Honoris
Inscrit:
21/06/2007 03:48
De dans une autre dimension
Post(s): 3154
Hors Ligne
Je suis désolé mon Jomico mais je vais refaire quelques précisions en tant qu'historien de formation...

Entonner : n'est pas boire mais commencer une chanson lors de la première rasade lors des fêtes de Bacchus... Des chants de libations (boire du vin)

cohue : (du latin cohuta)était lors du Moyen Age, un tribunal d'officiers justiciers pour le peuple, pendant ce rassemblement de nombreux commerçants mettaient étals pour vendre leurs marchandises.. Le mot chahut viendrait de al cohue...


Contribution le : 13/04/2011 05:11
_________________
"A l'avenir
Laisse venir
Laisse venir...
L'imprudence" A. Bashung
Créer un fichier PDF de la contribution Imprimer


Re: Nouveau Jeu : Le cercle des mots disparus
Animatrice
Inscrit:
26/09/2008 15:04
De Marseille
Post(s): 644
Hors Ligne
Je vous donne mon préféré

Potron-minet ça fait petit plat, ça fait minou, en fait, dès potron-minet, ça veut tout simplement dire..... de très bonne heure le matin...

A l'origine, dès le XVIIe siècle, cette expression se disait "Dès potron-jacquet", le' jacquet' étant l'écureuil, petite bestiole sympathique ayant la particularité de commencer à s'activer très tôt le matin.
Quant au mot potron, il est une déformation de 'poistron' qui vient du latin 'posterio' qui veut dire 'postérieur' ou 'derrière'.
En clair, l'expression originale veut dire "Dès que l'écureuil sort de son sommeil et daigne montrer son popotin". Donc très tôt le matin (sauf pour les écureuils ayant fait la nouba la veille).

Mais le genre humain urbanophile perdant progressivement ses repères forestiers, le petit écureuil a finalement été remplacé par le chat, animal beaucoup plus présent dans les villes et également très matinal.,






Contribution le : 13/04/2011 06:34
_________________
" ... écrire c'est allumer un feu ... "
http://babette.blogzoom.fr/
Créer un fichier PDF de la contribution Imprimer


Re: Nouveau Jeu : Le cercle des mots disparus
Animatrice
Inscrit:
29/01/2010 10:57
Post(s): 835
Hors Ligne
Suréminente (excellente) cette missive ma chère PlumeCassez!
Grand merci également à Bamcar et Altaïr pour leurs explications fort édidiantes!
(clin d'oeil à Pascal F, écureuil dans une vie antérieure...) !

Contribution le : 13/04/2011 07:22
Créer un fichier PDF de la contribution Imprimer



 Haut   Précédent   Suivant
(1) 2 »



Vous ne pouvez pas débuter de nouveaux sujets.
Vous pouvez voir les sujets.
Vous ne pouvez pas répondre aux contributions.
Vous ne pouvez pas éditer vos contributions.
Vous ne pouvez pas effacez vos contributions.
Vous ne pouvez pas ajouter de nouveaux sondages.
Vous ne pouvez pas voter en sondage.
Vous ne pouvez pas attacher des fichiers à vos contributions.
Vous ne pouvez pas poster sans approbation.

[Recherche avancée]


Sujets récents
Sujets Auteur
Les amants silencieux 06/06 16:21:23
altair
Requiem 22/05 17:02:22
altair
Petit cheminot " La C... 02/05 17:03:06
¤Jomico¤
Interrogations 10/04 16:55:09
¤Jomico¤
Non sens 02/01 17:09:16
altair
A Johnny ... 07/12/2017 19:26
Sany
Je dirai malgré tout que ce... 05/12/2017 10:56
¤Jomico¤
J'écris 26/11/2017 16:05
patchiboum
A Alexia 08/11/2017 15:59
altair
Fragments de style quelconque 04/11/2017 17:43
¤Jomico¤
Nouveaux posts
Sujets Auteur
Re: L'escalier 05/09 17:37:41
¤Jomico¤ 
Re: La vie en quatre saisons 04/09 17:09:46
¤Jomico¤ 
Re: Non sens 27/08 17:03:59
walco 
Re: Les amants silencieux 27/08 16:45:59
walco 
Re: Interrogations 27/08 16:43:14
walco 
Re: Requiem 27/08 16:31:12
walco 
Re: Des rimes 19/08 11:57:53
¤Jomico¤ 
Re: Des rimes 02/08 13:18:17
altair 
Re: Désarroi 27/07 10:42:25
¤Jomico¤ 
Re: Et si la lumiére 27/07 10:22:03
¤Jomico¤ 
Re: Et si la lumiére 26/07 14:15:13
Lady_Iso 
Re: J'écris 26/07 14:03:00
Lady_Iso 
Les amants silencieux 06/06 16:21:23
altair 
Re: Requiem 30/05 15:15:51
¤Jomico¤ 
Requiem 22/05 17:02:22
altair 
Petit cheminot " La Chanson du Dimanche " 02/05 17:03:06
¤Jomico¤ 
Re: Interrogations 21/04 13:44:29
altair 
Interrogations 10/04 16:55:09
¤Jomico¤ 
Re: Elans 31/03 17:35:06
¤Jomico¤ 
Re: Inspiration en attente d'une Illumination ... 28/03 06:25:27
¤Jomico¤ 
Connexion
Identifiant :

Mot de passe :


Mot de passe perdu ?

Inscrivez-vous !

Qui est en ligne
6 utilisateur(s) en ligne (3 membre(s) connecté(s) sur Forum)

Membre(s): 0
Invité(s): 6

Plus ...

Les membres de l'équipe
Webmestres

Lekatanarouge
 

Racbogoss
 
Moderateurs

¤Jomico¤
Administrateurs

¤HanXin¤
 
Z'animateurs !

bamcar

altair

walco
 


AVERTISSEMENT : Tout texte publié sur ce site est la propriété de son auteur