Menu principal

Terre de créations

Terre de discussions

Recherche

Sujets récents
6/06/18 - Terre d'Amour - Les amants silencieux - 22/05/18 - Terre d'Univers - Requiem - 2/05/18 - Terre des Arts - Petit cheminot " La Chanson du Dimanche " - 10/04/18 - Terre d'Univers - Interrogations - 2/01/18 - Terre d'Univers - Non sens - 7/12/17 - Terre d'Univers - A Johnny ... - 5/12/17 - Terre des Arts - Je dirai malgré tout que cette vie fut belle - 26/11/17 - Terre d'Univers - J'écris - 8/11/17 - Terre d'Histoires - A Alexia - 4/11/17 - Terre des Arts - Fragments de style quelconque - 3/11/17 - Terre d'Univers - De l'autre côté - 22/10/17 - Terre d'Univers - Prose d'automne - 28/09/17 - Terre d'Univers - La vie en quatre saisons - 28/09/17 - Terre d'Univers - Une fleur brisée - 20/07/17 - Terre d'Amour - Et si la lumiére -

Parcourir ce sujet:   1 Utilisateur(s) anonymes





L’impermanence
Aspirant des Alizées d'Azur
Inscrit:
03/12/2012 11:26
Post(s): 46
Hors Ligne
L’impermanence



J’attendais des heures devant la même fleur et rien. Puis je m’en allais déçu. Quand je revenais, elle était déjà changée, plus grande, plus ouverte ou fermée, plus claire ou plus foncée ; alors je patientais de nouveau, obstinément, et toujours rien. J’enrageais ! Je me demandais pourquoi elle refusait de changer devant moi. Décidément, le lent déroulement de la vie ne satisfait pas la curiosité d’un enfant. J’ai su plus tard que cette fleur changeait quasi continument et imperceptiblement.

Nous ne sommes pas comme elle. Nous changeons par à-coups (hormis les effets du temps dont nous nierons l’existence dans ce texte afin d’en avoir une lecture apaisée. En gros, oubliez que vous serez plus vieux arrivé à la fin). Nous changeons après chaque évènement. Entre deux évènements, nous nous laissons porter par l’ennui.

Une vie remplie est une vie où les évènements ont été nombreux. Ces évènements peuvent évidemment être bien heureux ou malheureux et d’importances différentes. Par exemple, rencontrer l’amour de sa vie (heureux et important), le mariage (malheureux et important), la réussite sociale de sa femme (heureux et peu important), le faux-filet trop cuit (malheureux mais peu important, quoique ce dernier point peut être vecteur de communication dans le couple - c’est pour ça qu’elles le font trop cuire selon une étude à paraître - du genre « chérie le faux-filet je le préfère aussi bleu que tes yeux »). Vous notez au passage que les remarques entre parenthèses sont en fait fonction des tempéraments. Et bien sûr, votre aptitude à capter et à interpréter les différents évènements pourra augmenter votre capital bonheur ou au contraire votre capital dépression. Mais ça n’est pas le sujet ici.

Le vrai sujet c’est que vous vous trouvez actuellement dans un intervalle d’ennui. Sinon vous n’auriez pas commencé à lire ça et quand bien même vous n’étiez pas en train de vous ennuyer au début, vous m’accorderez que là maintenant c’est fait. Je peux donc commencer mon texte.


***


L’écriture a le pouvoir de transformer l’ennui en impermanence. Elle a le pouvoir de transformer une idée préjugée en émotion flottante, tissée au fil des mots et au démêlement de l’âme. Ecrire c’est changer, pour peu que nous n’écrivions pas ce que nous savons déjà.


***


J’aime ses yeux encore plus que le ciel. Peut-être parce qu’ils sont plus bleus ou bien peut-être parce qu’ils reflètent un univers plus coloré.

C’est ce que je me disais tout bas ce matin quand je me suis assis près d’elle au milieu d’une vaste prairie. Puis j’ai pris sa main vide dans ma main banale en un geste involontaire. Nous avons été surpris tous les deux, nos joues sont devenues toutes les quatre rouges, mais nous avons décidé d’un accord unitaire de les laisser ainsi.

La prairie autour était changée. Les goûtes de rosée tremblaient sur l’herbe ambrée, l’air était plus frais, le soleil plus brillant. Les fleurs découvraient des arcs-en-ciel de cyans, de violets, de magentas et d’oranges éclatants. Les flocons de neige commençaient à tomber, tachetant le manteau polychrome de touches opalines. Ce monde était plus beau que jamais dans l’éclat de ses yeux. Son sourire était l’étincelle. J’y ai posé mes lèvres, en un geste volontaire. Et nous sommes restés enlacés.

Le soleil se couchait et la mer montait. L’eau caressait déjà nos pieds. Et les flamants roses s’envolèrent vers l’horizon vermeil laissant derrière eux les grands lacs rouges vifs.


***


Je me suis réveillé au milieu de la prairie. J’ai regardé autour. La prairie était redevenue banale et vide de même que mes mains.

Elles sont belles ces fleurs blanches et jaunes. Je suis maintenant comme elles, changeant à chaque instant.




Lipe





Open in new window

Contribution le : 13/12/2012 15:44

Edité par ¤Jomico¤ sur 25/10/2017 16:07:41
Créer un fichier PDF de la contribution Imprimer


Re: L’impermanence
Aspirant des Alizées d'Azur
Inscrit:
23/11/2008 16:20
Post(s): 86
Hors Ligne
c'est la fête par ici

Contribution le : 19/12/2012 21:53
_________________
" écrire,c'est encore,aimer"
Créer un fichier PDF de la contribution Imprimer


Re: L’impermanence
Modo Honoris
Inscrit:
30/05/2007 19:13
De Lyon
Post(s): 1966
Hors Ligne
L’écriture a le pouvoir de transformer l’ennui en impermanence. Elle a le pouvoir de transformer une idée préjugée en émotion flottante, tissée au fil des mots et au démêlement de l’âme. Écrire c’est changer, pour peu que nous n’écrivions pas ce que nous savons déjà.

En dehors de ce passage que j'approuve totalement, je viens de lire quelques uns de tes textes, et j'apprécie énormément sa forme et son ascension... D'un passage onirique, où on se laisse transporter par une description et cherchons à plonger dans le tableau vers ce réveil qui vient toujours marqué ce principe de réalité...

Entre rêve et réalité, il n'y a toujours qu'un tout petit pas...

Contribution le : 20/12/2012 19:06
_________________
D'une extimité à l'autre
Créer un fichier PDF de la contribution Imprimer


Re: L’impermanence
Aspirant des Alizées d'Azur
Inscrit:
02/06/2012 06:15
Post(s): 36
Hors Ligne
J'aime ce texte qui , flirte avec les respirs et les temps de suspension....

L'ennui se niche, secret dans ce temps intermédiaire.... Creux dans la roche , ou se devine la source...

J'aime l'ennui... Il n'est souvent que surface si je sais attendre....

Attendre que le goutte à goutte se laisse entendre au creux de l'ennui, dans le vertige du silence...

Quand j'ai le courage de me poser devant sans fuite ni déni, alors.....
La source jaillit et me surprend...
Écriture.

Contribution le : 15/02/2013 18:53
_________________
"Avec de la patience, le verger devient confiture"
proverbe persan
Créer un fichier PDF de la contribution Imprimer


Re: L’impermanence
Modérateur
Inscrit:
30/05/2007 12:25
De La poussière d'étoiles ...
Post(s): 2289
Hors Ligne
Parce que l’être humain est attaché à son propre ego et c’est l’attachement à notre propre ego qui fait qu’on a du mal à accepter qu’il puisse disparaître, surtout si on n’est pas éveillé à la véritable nature de notre existence.
On va s’efforcer de satisfaire nos désirs en essayant d’obtenir le plus de satisfactions possibles.
On s’attache à ce que l’on aime, que ce soit des êtres ou des activités, et on redoute beaucoup de se séparer de ce que l’on a aimé, de ce à quoi l’on est attaché, de ce qui, parfois, a été le sens de notre vie.

Un peu comme l'écriture, " qui a le pouvoir de transformer l’ennui en impermanence. Elle a le pouvoir de transformer une idée préjugée en émotion flottante, tissée au fil des mots et au démêlement de l’âme. Ecrire c’est changer, pour peu que nous n’écrivions pas ce que nous savons déjà."

Il est important d’accepter cette impermanence, parce que c’est la véritable nature de notre existence et la véritable nature de tout l’univers : tout ce qui apparaît est voué à disparaître et tout change constamment. Et si nous nous attachons trop à ce que nous pensons être nous-mêmes, et que nous n’arrivons pas à lâcher prise, à laisser passer, c’est comme si nous nagions constamment à contre courant, c'est-à-dire que nous nous attachons à des choses qui nous échappent, nous redoutons des choses qui nous arrivent, et donc, il est important de retrouver un esprit fluide, qui, au lieu de considérer l’impermanence comme un scandale, trouve au contraire que c’est une chose tout à fait normale, naturelle et apprend à s’harmoniser avec elle.


L'art véritable consiste à se donner corps et âme à la sensation créatrice, sans s'inquiéter de son impermanence.





Contribution le : 25/10/2017 16:16
_________________
" Mon corps est la harpe de mon âme
Et il vous appartient d'en tirer une douce mélodie
Ou des sons confus "

http://artemidore.madeinbuzz.com
Créer un fichier PDF de la contribution Imprimer


Re: L’impermanence
Animatrice
Inscrit:
29/01/2010 10:57
Post(s): 835
Hors Ligne
Dans la prairie de Lipe j'imagine une pâquerette vivace, éternelle, ouvrant ses pétales au matin, les fermant à la nuit tombée. Entre le lever du jour et le crépuscule, elle récite en permanence: "Je t'aime un peu, beaucoup, à la folie, passionnément, pas du tout." Elle dit cela à la nature, au ciel, aux insectes...A nous aussi les humains qui souvent la piétinons sans y faire attention.
Un poète l'observe sans comprendre, et se dit qu'à sa place il s'ennuierait. Lui a besoin d'action, d'événements, de changement, d'émotions: Cet état d'impermanence il en a besoin pour être inspiré, le poète!
La fleur ne s'ennuie pas, trop occupée sans doute à recueillir de l'amour et de l'eau fraîche.

Merci à Lipe pour ce texte à la fois réaliste et rempli de visions chimériques, un rêve qui se réalise à la fin.


Contribution le : 30/10/2017 14:37

Edité par walco sur 07/11/2017 19:24:07
Créer un fichier PDF de la contribution Imprimer



 Haut   Précédent   Suivant



Vous ne pouvez pas débuter de nouveaux sujets.
Vous pouvez voir les sujets.
Vous ne pouvez pas répondre aux contributions.
Vous ne pouvez pas éditer vos contributions.
Vous ne pouvez pas effacez vos contributions.
Vous ne pouvez pas ajouter de nouveaux sondages.
Vous ne pouvez pas voter en sondage.
Vous ne pouvez pas attacher des fichiers à vos contributions.
Vous ne pouvez pas poster sans approbation.

[Recherche avancée]


Sujets récents
Sujets Auteur
Les amants silencieux 06/06 16:21:23
altair
Requiem 22/05 17:02:22
altair
Petit cheminot " La C... 02/05 17:03:06
¤Jomico¤
Interrogations 10/04 16:55:09
¤Jomico¤
Non sens 02/01 17:09:16
altair
A Johnny ... 07/12/2017 19:26
Sany
Je dirai malgré tout que ce... 05/12/2017 10:56
¤Jomico¤
J'écris 26/11/2017 16:05
patchiboum
A Alexia 08/11/2017 15:59
altair
Fragments de style quelconque 04/11/2017 17:43
¤Jomico¤
Nouveaux posts
Sujets Auteur
Re: L'escalier 05/09 17:37:41
¤Jomico¤ 
Re: La vie en quatre saisons 04/09 17:09:46
¤Jomico¤ 
Re: Non sens 27/08 17:03:59
walco 
Re: Les amants silencieux 27/08 16:45:59
walco 
Re: Interrogations 27/08 16:43:14
walco 
Re: Requiem 27/08 16:31:12
walco 
Re: Des rimes 19/08 11:57:53
¤Jomico¤ 
Re: Des rimes 02/08 13:18:17
altair 
Re: Désarroi 27/07 10:42:25
¤Jomico¤ 
Re: Et si la lumiére 27/07 10:22:03
¤Jomico¤ 
Re: Et si la lumiére 26/07 14:15:13
Lady_Iso 
Re: J'écris 26/07 14:03:00
Lady_Iso 
Les amants silencieux 06/06 16:21:23
altair 
Re: Requiem 30/05 15:15:51
¤Jomico¤ 
Requiem 22/05 17:02:22
altair 
Petit cheminot " La Chanson du Dimanche " 02/05 17:03:06
¤Jomico¤ 
Re: Interrogations 21/04 13:44:29
altair 
Interrogations 10/04 16:55:09
¤Jomico¤ 
Re: Elans 31/03 17:35:06
¤Jomico¤ 
Re: Inspiration en attente d'une Illumination ... 28/03 06:25:27
¤Jomico¤ 
Connexion
Identifiant :

Mot de passe :


Mot de passe perdu ?

Inscrivez-vous !

Qui est en ligne
5 utilisateur(s) en ligne (5 membre(s) connecté(s) sur Forum)

Membre(s): 0
Invité(s): 5

Plus ...

Les membres de l'équipe
Webmestres

Lekatanarouge
 

Racbogoss
 
Moderateurs

¤Jomico¤
Administrateurs

¤HanXin¤
 
Z'animateurs !

bamcar

altair

walco
 


AVERTISSEMENT : Tout texte publié sur ce site est la propriété de son auteur