Menu principal

Terre de créations

Terre de discussions

Recherche

Sujets récents
13/05/20 - Terre d'Amour - Quand nous nous reverrons - 14/04/20 - La place publique - Anecdotes sur la langue française - 31/03/20 - Terre d'Histoires - Fabliau - 26/03/20 - Terre d'Univers - Astre éclipsé - 19/03/20 - Terre d'Amour - Vivre avec vous - 19/03/20 - Terre d'Histoires - Ne Jamais Oublier - 15/03/20 - Terre d'Univers - Un jour comme un autre - 12/02/20 - Terre d'Univers - Marche - 30/12/19 - Terre des Arts - Histoires derrière les pochettes d'album - 21/11/19 - Terre d'Histoires - La nuit est venue, un autre monde se lève ... - 16/11/19 - Terre d'Univers - Le départ - 5/11/19 - Terre d'Univers - Domino - 1/11/19 - La place publique - Mea culpa Miss Greta ! - 14/09/19 - Terre de Jeux - Mots Valise - 14/08/19 - Terre d'Univers - Souci -

Parcourir ce sujet:   1 Utilisateur(s) anonymes





Un jour comme un autre
Animatrice
Inscrit:
26/09/2008 15:04
De Marseille
Post(s): 666
Hors Ligne



Open in new window


Au matin du printemps, les rues étaient désertes.
Pas de nuages toxiques, ni de pluies délétères,
Juste un morne bitume, délavé, silencieux,
Qui ne reflétait plus qu’un présent douloureux.
Effacés tous les rires, les vives accolades,
Les sillons des voitures, les tendres embrassades.
Les façades se sont tues et les bancs délaissés
Gardent encore la trace de timides baisers.
Seul un passant frileux traverse, précautionneux
Cet étrange décor. Il tente même, hasardeux,
De pousser une porte, d’agiter une main.
Le silence lui répond et ses mots restent vains.
Mais il essaie encore, s’approche d’une terrasse,
S’assoit comme tous les jours, pour déguster sa tasse.
Il reste là des heures, naufragé volontaire,
Accroché à ses rêves, il se souvient d’hier.
Enfin, il lève les yeux, et par-delà les murs,
Il découvre, incrédule, un océan d’azur.
Un ciel si bleu, si pur, comme jamais il n’a vu,
Si, quand il était enfant et jouait dans les rues,
Quand la vie était rose et les copains vivants,
Quand la musique flottait derrière chaque printemps,
Quand les fines hirondelles vous frôlaient à tire d’aile
Quand le futur n’existait que dans ses mots à elle.
Lentement il se lève, il repousse sa chaise,
Avance à petits pas, comme au bord d’une falaise,
Tend sa joue au soleil puis referme sa porte.




Contribution le : 15/03 14:39:10
_________________
" ... écrire c'est allumer un feu ... "
http://babette.blogzoom.fr/
Créer un fichier PDF de la contribution Imprimer


Re: Un jour comme un autre
Modérateur
Inscrit:
30/05/2007 12:25
De La poussière d'étoiles ...
Post(s): 2343
Hors Ligne
Un joli texte poétique qui porte à des réflexions mélancoliques, aux bilans désabusés.
L'heure, dirait-on, n'est plus aux lendemains ensoleillés, mais bien à la crise indéfiniment perpétuée.
Mais l'heure est aussi celle, toujours renouvelée, où l'homme imagine et sait trouver des chemins inattendus.
Car sur ce seuil désenchanté, prend corps une opinion nouvelle. S'y reconnaissent ceux et celles qui ne plient pas devant ces appels incessants au " réalisme économique " où s'abîment la pensée, la morale et la politique.
Nous sommes des passants frileux qui traversons un étrange décor avec l'espoir de retrouver un idéal ...


" Jour fragile
La terre ne bouge plus
Viennent des soirs sans flambeaux étincelants
Viennent des hommes sans parole numérique
Vient le froid au-dedans des chaumières
Vient le froid au-dedans des corps des cœurs et des esprits
Les bêtes mêmes se mettent à confondre les bornes humaines
Après un jour un autre jour
Tout refaire tout apprendre à recommencer "


Jean-Luc Paul Henri BAERT
(Un jour comme un autre)





Contribution le : 15/03 17:46:44
_________________
" Mon corps est la harpe de mon âme
Et il vous appartient d'en tirer une douce mélodie
Ou des sons confus "

http://artemidore.madeinbuzz.com
Créer un fichier PDF de la contribution Imprimer


Re: Un jour comme un autre
Animatrice
Inscrit:
29/01/2010 10:57
Post(s): 888
Hors Ligne
Le tableau d'une ville désertée où la nature semble avoir repris ses droits. Silence, ciel VRAI et nostalgie d'une époque qui pourrait bien refaire surface? A condition qu'on se contente de simplicité, de sobriété, "d'amour et d'eau fraîche", de paix . Un jour, peut-être, construirons-nous de nouveaux jours pas comme les autres.
L'actualité inspire Altair, capable de capter l'inquiétude que l'on sent cachée derrière chaque porte. Le passant lui-même finit par se résigner à rentrer, prudent, comme si le temps se suspendait.

Contribution le : 16/03 10:27:28
Créer un fichier PDF de la contribution Imprimer



 Haut   Précédent   Suivant



Vous ne pouvez pas débuter de nouveaux sujets.
Vous pouvez voir les sujets.
Vous ne pouvez pas répondre aux contributions.
Vous ne pouvez pas éditer vos contributions.
Vous ne pouvez pas effacez vos contributions.
Vous ne pouvez pas ajouter de nouveaux sondages.
Vous ne pouvez pas voter en sondage.
Vous ne pouvez pas attacher des fichiers à vos contributions.
Vous ne pouvez pas poster sans approbation.

[Recherche avancée]


Nouveaux posts
Connexion
Identifiant :

Mot de passe :


Mot de passe perdu ?

Inscrivez-vous !

Qui est en ligne
8 utilisateur(s) en ligne (7 membre(s) connecté(s) sur Forum)

Membre(s): 0
Invité(s): 8

Plus ...

Les membres de l'équipe
Webmestres

Lekatanarouge
 

Racbogoss
 
Moderateurs

¤Jomico¤
Administrateurs

¤HanXin¤
 
Z'animateurs !

bamcar

altair

walco
 


AVERTISSEMENT : Tout texte publié sur ce site est la propriété de son auteur