Menu principal

Terre de créations

Terre de discussions

Recherche

Message d'accueil : Le temps des assassins
Posté par ¤Jomico¤ le 02/12/2018 17:20:00 (13 lectures)

" Voici venu le temps des assassins, cela commence sous les rires des enfants, cela finira par eux. Ce poison va rester dans toutes nos veines même quand, la fanfare tournant, nous serons rendus à l'ancienne inharmonie. Rassemblons fervemment cette promesse surhumaine faite à notre corps et à notre âme créés : cette promesse, cette démence ! L'élégance, la science, la violence ! On nous a promis d'enterrer dans l'ombre l'arbre du bien et du mal, de déporter les honnêtetés tyranniques, afin que nous amenions notre très pur amour. Cela commença par quelques dégoûts et cela finit, - ne pouvant nous saisir sur-le-champ de cette éternité, - cela finit par une débandade de parfums. Rire des enfants, discrétion des esclaves, horreur des figures et des objets. Cela commençait par toute la rustrerie, voici que cela finit par des anges de flamme et de glace. "


- Extrait - Arthur Rimbaud (Illuminations)



Faut-il crier et se montrer ? Faut-il se taire et se terrer ? Désobéir ou abdiquer ? Nos désarrois grandissent et nos confiances agonisent ...

" Pour ce qu’on a fait de nous
Prenant tout pour de l’eau pure
Qui ne cherchions aventure
Que de la bonté future
Et qu’on a mis à genoux
Je proteste

Qu’on nous trompe, qu’on nous leurre
Nous donnant le mal pour bien
Celui qui n’en savait rien
Et qui le mal pour bien tient
N’est-ce pour le bien qu’il meurt
Je proteste "



« Je proteste » Louis ARAGON






Open in new window






Combien de temps encore pourrons-nous ajourner l'inévitable ?



L’esprit humain est capable d’endiguer la ruée sauvage de la violence étatique, économique et sociale. On ne doit jamais accepter l’idée que le cours meurtrier de l’histoire est irréversible et que l’intelligence sûre d’elle-même ne peut agir sur la force dévastatrice la plus puissante du monde. Seule l’inflexibilité de l’esprit humain, fermement dressé sur la crête mouvante de la violence sociale, est la véritable défense de toute l’humanité, c’est-à-dire du Progrès.






Open in new window







Voici venu le temps des assassins, les jours déclinent et l’aube s’échine, la pluie s’emmêle et nos âmes peinent … Tous ces poings qui se dressent, barricades en détresse, l’humanité fumante des lendemains qui chantent, attente … Des visages en furie au détour de la nuit, s’avancent. La rage dévale en grands flots, arrache au bitume des lambeaux de brume ...


" La rage, elle a bondi de terre
Sur un monceau de pavés gris ;
La rage immense, avec des cris,
Avec du feu dans ses artères ;
La rage, elle a bondi
Féroce et haletante
Et si terriblement
Que son moment d'élan vaut à lui seul le temps
Que met un siècle en gravitant
Autour de ses cent ans d'attente. "


« La révolte » Emile VERHAEREN






Open in new window





" Elle est retrouvée ! Quoi ? L'Eternité.
C'est la mer mêlée au soleil "



Arthur Rimbaud



Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
Connexion
Identifiant :

Mot de passe :


Mot de passe perdu ?

Inscrivez-vous !

Qui est en ligne
3 utilisateur(s) en ligne (1 membre(s) connecté(s) sur Articles)

Membre(s): 0
Invité(s): 3

Plus ...

Les membres de l'équipe
Webmestres

Lekatanarouge
 

Racbogoss
 
Moderateurs

¤Jomico¤
Administrateurs

¤HanXin¤
 
Z'animateurs !

bamcar

altair

walco
 


AVERTISSEMENT : Tout texte publié sur ce site est la propriété de son auteur